WE BELIEVE

To design !

Entre Cotes est né de la confrontation de deux interprétations du mot “design”. Julien et Drew, respectivement d’origines française et britannique, ont constaté que le design n’a pas le même sens selon la langue. En français, il désigne la pratique du designer ou une certaine esthétique. En anglais, le design est une pratique mais surtout un verbe : “To Design !”. Selon nous, le design c’est créer, concevoir ou processer en utilisant les outils et méthodologies des designers.

Concrétiser les idées

Nous abordons nos projets avec un esprit maker car nous souhaitons rendre tangible et éprouver rapidement les idées par le prototypage et le passage à l’action.
Dès notre rencontre en études supérieures nous nous challengions déjà à créer des objets en tout genre. N’ayant que peu de moyens, nos projets étaient créés avant tout à partir de déchets, de trouvailles et d’ingéniosité. Sorti d’études, Julien a rejoint l’agence InProcess où il y a découvert le monde de l’innovation à travers une démarche centrée sur l’expérience utilisateur. Il est par la suite devenu formateur au TechShop, un fablab implanté à Ivry, développant en parallèle sa pratique du design à travers diverses collaborations. Drew a poursuivi ses bricolages et créations d’objets (vélos, couteaux, mobilier..), tout en intégrant une entreprise d’innovation à Nantes qui traite des objets connectés, d’IHM (interface homme machine) et des services numériques.
Nous avons lancé Entre Cotes avec la même ferveur dans la posture maker. Nous sommes désormais membres du TechShop d’Ivry où nous basons nos opérations aujourd’hui.

Démocratiser le design par la pédagogie

Nous pensons que la compréhension du design est complexe et particulièrement en France. Forts de nos expériences professionnelles respectives, nous cherchons par Entre Cotes à expliciter et à clarifier notre métier. Nous nous employons à être pédagogue pour démontrer le potentiel du design.
Dans sa capacité à observer, questionner, expérimenter, projeter et concrétiser, le designer s’est peu à peu forgé un rôle clé dans certaines entreprises. Ces structures dites “design-centric” ont fait le choix d’ancrer le design au sein des sphères décisionnaires. Sa qualité d’anticipation en fait un conseiller de premier choix face aux enjeux organisationnels, économiques, sociaux, managériaux ou encore politiques des entreprises.
C’est ce qui a permis à des groupes comme Amazon, Apple, Airbnb ou encore Blablacar de devenir leaders sur leur marché. Pas uniquement parce que leurs produits sont bien dessinés mais surtout parce que le design y est appliqué à toutes les échelles.

Conscience et éthique dans un monde en transition

Nous pratiquons une veille constante et entretenons une curiosité, un regard empathique et conscient sur le monde dans lequel nous évoluons. Nous cherchons à comprendre comment les choses fonctionnent et les liens qui composent les systèmes complexes qui nous entourent.
Limiter notre consommation d’énergies fossiles, réduire notre production de déchets et encourager le réemploi, accompagner le passage au numérique ou encore repenser nos modèles éducatifs et favoriser l’économie de la connaissance… Nous sommes aujourd’hui face à des défis d’ampleur nécessitant une transition globale.
Nous pensons que le designer a un rôle à jouer dans sa propension à observer, à comprendre son environnement et dans sa capacité à agir, à construire un avenir plus soutenable. Ainsi, nous sommes désireux d’encourager des initiatives porteuses de projets souhaitables et responsables.